Albert Camus

Appunto inviato da punkdevil Voto 5

Sintesi in lingua francese sullo scrittore: biografia e descrizione delle tematiche de "L'Étranger" (2 pagine formato doc)

l vie une enfance misérable à cause de la mort de son père, décédé sur le champs de bataille de la Marne. Il fait des études remarquables et s'occupe de théâtre, de philosophie, de journalisme et dénonce les condition de vie misérables des Algériens.
Avec la Seconde Guerre Mondiale Camus connaît la drôle de guerre, pendant laquelle il termine son premier roman l'Etranger, qui frappe le public pour l'étrangeté de son héros et par la sécheresse du style.

Il adhère au Parti Communiste et participe activement à la Résistance, utilisant le journalisme et le théâtre pour son action. Dans l'après guerre il tombe malade de tuberculose et peu à peu il s'éloigne jusqu'à l'isolement total avec le déclenchement de la guerre d'Algérie, qu'il vie comme un drame personnel.

En 1957 il reçoit le prix Nobel de la Littérature pour être un écrivain anticonformiste et il fait le célèbre discours de Suède dans lequel il aborde le rapport difficile entre l'artiste et son temps, en confirmant sa volonté de lutter contre l'instinct de mort à l'œuvre dans l'histoire.

Il n'appartient pas au mouvement existentialiste, mais la contemporanéité des œuvres, la proximité de réflexion, dans un climat générale identique conduit à l'associer à Sartre.

Il assume le rôle de écrivain engagé et incarne les aspirations de la génération de l'après guerre avec son refus de la violence et sa solidarité envers tous les opprimes.

Ses œuvres se fonde sur ses expériences vécues et il les divisent entre cycle de l'absurde, de la révolte et de la mesure. Les douleurs de sa vit, comme la maladie et la mort de son père, lui porte à vivre une étrangeté qui établit une distance entre lui et le monde, avec la découvert d'un monde tragique, sans dieu, dominé par l'indifférence et l'injustice.

Mais il ne se résigne pas et mène un combat contre toutes les formes d'oppressions.

La Seconde Guerre Mondiale joue un rôle déterminant dans le développement du sentiment de l'absurde et Camus affirme que la seul certitude est la morte.

Sur ce constat se développent ses œuvres, qui cherche à nous rendre sensible cette absurdité, comme point de départ de toute réflexion.