Illuminismo francese: Voltaire, Rousseau, Diderot e Montesquieu

Appunto inviato da marqueemoon
/5

Riassunto in francese sui filosofi dell'Illuminismo: Voltaire, Rousseau, Diderot e Montesquieu (8 pagine formato doc)

ILLUMINISMO FRANCESE: VOLTAIRE, ROUSSEAU, DIDEROT E MONTESQUIEU

Le philosophe des lumiers.

La figure du philosophe domine dans les cercles intellectuels du XVIIéme siècle, mais on ne doit pas penser au philosophe comme un savant ou un penseur retiré dans son bureau, car le philosophe de lumières est au centre du monde et il s’engage dans la vie publique.

VOLTAIRE ILLUMINISMO

Les philosophes des lumières mènent le combat :
- de la liberté, en tous domaines, mais en particulier en domaine religieuse.
   Il faut préciser que seulement Diderot était vraiment athée, tandis que tous les autres croient dans
   l’ existence de Dieu : pour Voltaire Dieu est le grand horloger, le créateur du monde.
   Les philosophes de lumières ne critiquent pas la religion, mais ils rapprochent l’église de prêcher
   une foi aveugle et d’être intolérante.
- de la justice.

Les philosophes de lumières demandent la condamne de l’esclavage, l’ abolition de
   la torture, le droit de se défendre.
- contre l’absolutisme monarchique.
   Il faut préciser que seulement Diderot a proposé un modèle démocratique, tandis que Voltaire,
   Rousseau et Montesquieu sont tous favorables à une monarchie parlementaire.

Les principaux lieux d’échange sont :
- les salons où  se renient les femmes ;
- les cafés, où naît la vogue, et le plus important c’est le Procope de Paris ;
- les clubs, imités du modèle anglais.

Les ouvres littéraires sont mises au service de la vulgarisation des idées, pour ça on voit naître de nouveaux genres littéraires comme :
- le conte philosophique ;
- le dialogue philosophique ;
- le roman à  thèse ;
- le dictionnaire ;
- l’encyclopédie.

Illuminismo francese: riassunto

ILLUMINISMO: CARATTERISTICHE

L’ ENCYCLOPEDIE
Le mot encyclopédie dérive du grec et signifie « enchaînement des connaissances ». En effets le but de l’Encyclopédie est de « rassembler le connaissances éparses sur la surface de la terre et de le transmettre aux hommes qui viendront après. »
L’initiative revient à un éditeur français qui propose à Diderot la traduction d’une encyclopédie anglaise, mais Diderot décide avec D’Alembert de créer une nouvelle encyclopédie national, en français, à la quelle participent des membres de la bourgeoisie comme Voltaire, Montesquieu et Rousseau.
En célébrant le progrès et la raison qui posent l’homme au centre du monde, les encyclopédistes rencontrent l’hostilité de l’église, vue qu’ils sont aussi contre les préjugés et les superstitions. Mais on ne peut pas considérer les encyclopédistes comme des révolutionnaires car à la fin ils sont favorables à une monarchie parlementaire.  

ILLUMINISMO FRANCESE: MONTESQUIEU

MONTESQUIEU. La vie. Né d’une famille de l’aristocratie bordelaise, Montesquieu est un des derniers représentants d’une noblesse indépendante qui refuse d’être assujettie au pouvoir royal parisien. Il devient magistrat, mais ça ne l’enthousiasme guère. Il préfère se consacrer à la recherche scientifique et à la réflexion philosophique. Il fait publier anonymement à Amsterdam Les Lettres Persanes qui font son succès. Il devient célèbre et il commence sa vie mondaine dans les salons ou il rencontre des hommes de science, de lettres, de politique. Il est reçu à l’Académie française en 1727. Après, il voyage beaucoup, et pendant ses voyages, il observe, évalue et expérimente. L’œuvre de sa vie, à la quelle il consacre 20 ans malgré la cécité qui le frappe, est L’ Esprit De Lois, qui comprends 31 volumes. Cette œuvre sera mise à l’index car avec elle Montesquieu critique très librement l’Inquisition et l’intolérance de l’église.  Montesquieu participe aussi a l’Encyclopédie.

ILLUMINISMO FRANCESE: MONTESQUIEU LETTERE PERSIANE

Les Lettres Persanes. Avec Les Lettres Persanes Montesquieu nous présente une satire mordante de mœurs de la France. Deux Persans en visitant l’ Europe découvrent une société bien différante de la leur et leur surprise permet à Montesquieu d’aborder les sujets les plus divers et de critiquer plus librement les mœurs et les institutions de la société européen et française en particulier.
Les Lettres Persanes s’inscrivent dans la tradition des récits de voyage où un voyageur observe le pays qu’il visite et rend compte de ses étonnements. Des choses qui apparaissent naturelles car on n’y avait jamais pensé devient tout à coup ridicules et absurdes vues à travers un regard naïf. Ainsi Montesquieu peut se livrer à une satire de mœurs tout en se protégeant derrière ses personnages.