Cartesio e Pascal: vita e opere

Appunto inviato da fuegocubano
/5

Riassunto su Cartesio e Pascal: vita e opere in francese (3 pagine formato doc)

CARTESIO E PASCAL

René Descartes La Haye (Touraine), 1596 - 1650.

Il nous a laissé son esprit et sa méthode. Après de brillantes étudies chez les jesuites, René Descartes découvre les mathématiques et la physique mais il se consacre à la philosophie et à la métaphysique. Après neuf ans de voyages, il publie en Hollande le "Discours de la méthode" mais son lettres ont révélé sa pensée plus que ses oeuvres.
Dans le "Discours de la méthode", René Descartes retrace méthodiquement, à la première personne et en français (et pas en Latin) son cheminement à la recherche de la verité. Le point de depart est le "doute méthodique"; donc il faut faire table rase se tout ce que l'on croit savoir. L'unique certitude qui demeure, c'est donc le fait de douter. Or si l'on doute, cela signifie qu'on pense et si l'on pense, cela veut dire que l'on existe (cogito ergo sum). Descartes affirme: "je doute donc je pense, je pense donc je suis". Si on pense et que l'on doute, c'est donc que l'on est imparfait. Si on a conscience d'etre imparfait, c'est qu'on se compare à quelque chose de parfait; cette idée de perfection, c'est Dieu.

Cartesio e Pascal a confronto

RIASSUNTO CARTESIO E PASCAL

Les quatres regles de la méthode: 1croire que quelque chose est vrai seulement après avoir raisonné
2diviser le problème afin de le résoudre par morceaux progressivement
3conduir la pensée de façon ordonnée en commençant du plus simple pour aller au cambnplus complexe
4passer tout en revue de façon à ne rien oublier.

Enthousiasmes et critiques: le "Discours de la méthode" de Descartes a connu un grand succés mais les esprits les plus religieux ont denoncé les dangers d'une reflection qui se base seulement sur la raison humaine tandis que les libertins érudites disent que Descartes a fait une trop grande semplification.

Pensiero di Pascal: riassunto

CRITICHE A CARTESIO

Blaise Pascal (1623 - 1662). Pascal, un génie mystique, nait à Clermont Ferrand mais il passe la plupart de sa vie à Paris. Il est un savant et un gènie precoce: il écrit plusieurs traités deja d'enfant (traitè d'acoustique, essai sur les coniques ecc). Au début Pascal est entre jansénisme et mondanité(alors-que son père est soigné par deux jansenistes mais la perte de son père l'emmene à l'éloignement du jansénisme). Au cours de la nuit du 23 au 24 Novembre 1654, après un accident, Pascal connait une exstase mystique et il est envahi par la certitude de la foi. Donc, il se retire à Port-Royal des Champs où il participe à l'activité religieuse et il écrit les Provinciales en defandant les causes des jansénistes. Il commence à ecrire une apologie pour amener à la conversion les libres penseurs mais il ne la termine pas. Les fragments de l'oeuvre sont publiés après sa mort sous le titre de "Pensées".