Baudelaire, Flaubert e Balzac

Appunto inviato da miticafrancesca
/5

Domande (e risposte) riguardanti Baudelaire, Flaubert e Balzac, utili per un'eventuale terza prova di francese alla maturità (1 pagine formato pdf)

1.
Mettez en évidence les buts et les traits fondamentaux de La Comédie Humaine de Balzac.



D’après Balzac le romancier a comme mission la représentation du vrai à travers la peinture de la société, à travers la mise en oeuvre d’une comédie qui concerne tout homme pouvant appartenir à n’importe quel milieu social. L’homme se trouve alors au centre de l’observation de l’écrivain. Cette observation et la description détaillée et scientifique qui en suit permettent de dévoiler les défauts de la société et en particulier la cause de tous ses maux : l’argent. L’écrivain se dédie alors à un travail minutieux de recherche, d’observation et de description de la réalité qui lui vaut le titre de secrétaire qui n’ajoute rien à ce que le hasard et l’histoire ont déjà proposé.


2.
En quoi consiste le théorie des Correspondances chez Baudelaire ?



La Correspondance est le lien entre un ici connu et familial et un ailleurs inconnu et nouveau afin de créer une unité mystique. Dans la construction de cette harmonie les sens ont un rôle dominant étant donné que la correspondance est une forme de connaissance de nature sensible. Elle se développe à partir d’une expérience sensible et pour cette raison elle permet un niveau de connaissance sensible qui se substitue à la rationalité : la logique est suspendue, les sens nous permettent d’arriver plus vite à la partie de nous la plus inconnue, au fond de nos coeurs, à l’inconscient.


3. Quels sont les traits les plus significatifs de l’oeuvre de Flaubert ?


Dans son oeuvre Flaubert essaie de représenter le vrai sans rien ajouter de fictif : le roman doit être une représention claire et ordonnée de la réalité autrement on risque de créer quelque chose de trop sentimental et fictif où le lecteur peut s’égarer. La réalité, une fois bien observée et connue, doit être reproposée de façon objective. Flaubert entreprend cette quête d’objectivité en se cachant derrière ses personnages, il essaie de ne jamais