La Renaissance

Appunto inviato da neeoh
/5

Storia francese del'400 e del'500(in lingua).(formato word 13 pg) (0 pagine formato doc)

LA RENAISSANCE LA RENAISSANCE Le XVIe siècle est le siècle de la renaissance, de la Réforme et des guerres de réligion, c'est une période de vie débordante, d'activité intense dans toutes les domaines qui conduit notre art, notre litterature et notre langue du Moyen Age au Classicisme.
Bien sûr le passage ne se fait pas brusquement, car déja le XVe siècle apparaît à bien des regards une époque de transition et, par contre les goûts, les tendences du Moyen Age n'ont pas disparu. On le constate en lisant Marot et Rabelais. Et pourtant des le debut du XVIe siècle, ou en tout cas des l'avènement de François premier (1515), apparaît tout un courant d'aspirations nouvelles en réaction contre les idées et les moeurs du Moyen Age. Quelles sont les causes de ce mouvement ? Ou mieux voyons quels sont les évènements qui préparent la Renaissance.
L'INVENTION DE L'IMPRIMERIE On la doit à Gutemberg vers 1448. Les caractères romains remplacent les caractères gothiques, difficiles à lire. Le format des ouvrages les rend plus maniables : une seule grande feuille de papier peut être pliée en quatre ou en huit. Ces semplifications et la multiplication des livres et la rapidité de leur diffusion permettent un accès plus facile et plus large au savoir désormais accessible à un public élargi et non plus réservé aux gens d'Eglise. LA CHUTE DE COSTANTINOPLE En 1453, les Turcs prennent la ville de costantinople. Cette ville de grande culture comportait des bibliothèques riches en manuscrits anciens sur lesquels travaillaient des savants. Chassés par l'invasion, ceux-ci se réfugient en Italie emportant avec eux les manuscrits des oeuvres de l'Antiquité grèque et latine. En Italie, c'est la période du «Quattrocento » (XVe siècle), un période de civilisation brillante, favorisée par le développement des banques : on y retrouve des palais richement décorés, courts brillantes ou se font connaître des peintres comme le Titien, le Primatice, des sculpteurs comme Michel-Ange. L'arrivée des savants complète l'enrichissement intellectuel du pays. LES GUERRES D'ITALIE Les contactsentre les deux pays sont nombreux depuis les guerres d'Italie et les seigneurs français en Italie apprennent à goûter les douceurs de la vie. En effet les conquêtes françaises en Italie révèlent aux français une richesse et un raffinement inconnus jusqu'alors. La vie de cour en France était austère et grise : les rois vivaient dans des châteaux sombres et sans confort, les distractions étaient peu nombreuses et sans intérêt, les poemes et les chansons de gestes qu'on y entendait désormais trop conventionnels. Le modèle italien représente la lumière. La cour des Médicis, celle de Ferrara sont très animées : fêtes, soirées théâtrales, bals. Les princes habitent des palais luxueux et élégants. De retour en France donc, ils s'efforcent de reconstituer autour d'eux un cadre luxueux et raffiné. Ils se détachent des traditions médiévales et, appliquant le principe du retour aux textes originaux et de leur interp