La litterature courtoise

Appunto inviato da neeoh
/5

La letteratura cortese in Francia. (2 pagg., formato word) (0 pagine formato doc)

La litterature courtoise La litterature courtoise Dans la deuxième moitié du XIIe siècle, les Chansons de Gestes trouvent des auditoires enthousiastes sur les places et sur les routes des pèlerinages.
Mais l'aristocratie, qui a évolué dans sa structure et dans ses moeurs, se tourne vers des oeuvres moins rudes. La noblesse devient une classe héréditaire de plus en plus fermée. Sous l'influence de l'Eglise des sentiments de générosité et de politesse viennent adoucir les moeurs. Une vie mondaine se crée : les dames imposentdes habitudes plus raffinées et les beaux usages se codifient. Les écoles épiscopale et monastiques forment un public de lecteurs attirés par des ouvrages en latin et sourtout en français.
Ces oeuvres écrites spécialment pour une élite plus civili, content des aventures sentimentales et présentent des tableaux de la vie élégante et luxueuse. Cette littérature appelée «courtoise» car elle était destinée à un public de cour, se rattache à trois courant essentielles : influence antique, influence brétonne, influence méridionale. Dans cette période la littérature latine connait un renouveau. La production littéraire de cette période de transition entre l'épopée et le roman courtois est representée par les romans antiques qui ont la faveur de l'aristocratie. Les clercs recopient et recommentent les oeuvres des historiens et des poètes, Virgile, Stace, Ovide, poète de l'amour et des légendes mythologiques. Le Roman d'Alexandre, le Roman de Thèbes, le roman d'Eneas, le Roman de Troie ce sont des oeuvres qui adaptent au goût du jour les légendes antiques : les héros anciens deviennent des chevaliers héroïques et galants. Comme les chansons de gestes elles contiennent beaucoup de bataille, de sièges et d'exploits chavaleresques ; comme le roman courtois elles font déjà une grande place au merveilleux, aux grandes aventures romanesques et l'amour occupe déjà le centre du roman. Les auteurs de ces romans pénètren dans les ames de leurs protagonistes et tracent donc une analyse de sentiments. Autre élément précurseur du Roman courtois est la peinture de la vie matérielle contemporaine, surtout des vêtements à la dernière mode décrits avec détails. La deuxième influence subie par le roman courtois ce fut la légende arthurienne qui fournira le cadre des romans courtois Le Roi Arthur, chef celtique de la résistance brétonne était très populaire en Grande-Bretagne. La légende en a fait un roi puissant et raffiné entouré des vaillants chevaliers de la Table Ronde. Les romanciers courtois puiseront abondamment à cette source : notamment le cadre des aventures (Cornouaille, Galles, Irlande), les détails romanesques et féeriques, les héros. Pour terminer c'est l'influence provençale qui a caracterisé, elle aussi, le roman courtois. Le sud de la France avait connu, avant le nord, les douceurs d'une civilisation plus aimable. Jouissant d'un climat moins rude et d'une vie moins belliqueuse, ayant connu, grâce aux croisades, les splendeurs orientales,