La Princesse de Clèves

Appunto inviato da melena
/5

Riassunto del romanzo "La Princesse de Clèves" di Madame Lafayette (in francese). (file.doc, 2 pag) (0 pagine formato doc)

La princesse de Clèves La princesse de Clèves Mme de Lafayette -Tome premier: une princesse à la cour .Le récit d'une intégration Nous sommes à la fin de 1558 à la cour d'Henri II et de Catherine de Médicis, juste après le mariage de Marie Stuart et du futur François II..À la cour s'opposent le parti des Guises et celui des princes de sang.
C'est alors que Mme de Chartres présente à la cour, sa fille âgée de 16 ans. Riche et d'une grande beauté, elle attire la plupart des hommes. Après de nombreux retards dus à l'hostilité de la maîtresse du roi, Diane de Poitier, envers la famille de Chartres, le mariage avec le prince de Clèves (amoureux fou de la jeune fille), est conclu. Mais la jeune fille n'éprouve que du respect pour son mari, le mariage est froid comme ce mois de décembre 1588.
.La naissance de l'amour Le duc de Nemours, “Un chef-d'œuvre de la nature”, jusqu'alors loin de la cour à cause de ses négociations galantes avec la reine d'Angleterre Élisabeth, revient pour les fêtes du mariage de la seconde fille du roi, en février 1559. Le duc et la princesse de Clèves ouvrent le bal: c'est le coup de foudre réciproque. La princesse éprouve tous les troubles de l'amour naissant. Sa mère tente de l'éloigner du duc mais suscite sa jalousie en lui faisant penser à une liaison du duc avec la reine dauphine Marie Stuart. Madame de Chartres tombe malade et son mal progresse parallèlement à l'amour de sa fille. Elle meurt au printemps 1559 après avoir mis en garde sa fille contre les malheurs qui la guettent si elle cède à sa passion adultère. -Tome II: les premières défaites, les premiers avertissements La princesse comprenant qu'elle ne pourra pas lutter contre sa passion la cache au duc afin de préserver sa vertu. Le duc vole son portrait, elle s'en aperçoit mais ne fait rien pour le lui interdire: elle révèle ainsi au duc, par cette faiblesse, la vérité de ses sentiments. L'épisode de la lettre du vidame de Chartres va être pour le duc la preuve de l'amour de la princesse. En effet toute la cour suppose qu'une lettre d'amour adressée au vidame et perdue par celui-ci appartienne au duc. La princesse, folle de jalousie, ne peut plus cacher ses émotions. -Tome III: du bonheur à la douleur solitaire Ayant appris la vérité, la princesse, conseillée par son mari, accepte d'aider le duc à écrire une fausse lettre qui brouillerait les pistes et sauverait son oncle, le vidame, de la vengeance de sa maîtresse, la reine Catherine de Médicis. Cette complicité fait éprouver un bonheur incomparable aux deux personnages mais plonge la princesse dans un abîme de perplexité. Elle s'enfuit dans sa maison de campagne à Coulommiers. Isolée, desespérée, assaillie par la culpabilité envers son mari et envers tous les idéaux de vertu légués par sa mère, elle avoue sa passion au prince de Clèves sans lui dire le nom de son amant. Le duc de Nemours, miraculeusement égaré dans la forêt des alentours, assiste en silence à cet aveu. Nemours raconte en term