Le Roman de Renard

Appunto inviato da
/5

Riassunto del libro in francese.(formato word 1 pag.) (0 pagine formato doc)

Le Roman de Renard: Le Roman de Renard: Le roman de Renard est un recueil composé par auteurs différents, qui sont pour la plupart anonymes, on pense de XII°, XIII° siècles.
Le protagoniste c' est un goupil, Renard, qui fait toujours des taquineries aux autres animaux de la fore^t. Il est très astucieux, subtil et trompeur. Le plus implacable ennemi est le loup Ysengrin, un peu stupidede be^te, auquel Renard vole les jambons que étaient la réserve pour Ysengrin et pour Dame Hersent, femme très fidèle et bonne mère de famille. Il essaye aussi d' embobiner le coq Chanteclerc, très orgoglieux. Tous les poulets echapent sauf Chanteclerc, qui croit qu' il n' est pas une menace et il commence à chanter.
Alors Renard accroche le coq, lequel se sauve seulement grac^e à la poule et à le paysan. Un jour il voit un corbeau sur un arbre qui tient un fromage dans ses pattes et il pense de se gagner le repas : en fait il lui fait chanter en criant qu' il est bravo, parce-que il est très vaniteux ; mais le fromage tombe de l' arbre et Renard dit à le corbeau de descendre me^me si pour le reprendre. Comme ça quand le corbeau s' approche, le goupil essaye de l' attraper, mais il s' enfuir et à Renard reste seulement le fromage. Poussé par la faim, Renard va chercher quelque choses à manger et il tombe sur un charrette des marchands des poissons. En feindrant d' e^tre mort, il vient chargé sur le charrette. Renard réussit à manger des poissons et à en voler d' autres pour sa famille. Ysengrin, en soupçonnant pour les jambons de le goupil, va à la maison de Renard et il essaye d' entrer pour manger quelques choses. Mais Renard a comprendu la situation et il lui donne seulement un petit morceau de poisson mais il ne le fait pas entrer, aussi parce-que il avait les garçons de goupil. Me^me si il trompe une autre fois Ysengrin, en lui disant qu' il avait peché les poissons dans un lac glacé. Mais puis le loup finit pour se faire poursuivre par des chiens de chasse. Renard, torturé par la faim, est obbligé de chasser loin de la miason et, dans une nouvelle expédition, il trove une grande abbaye et il dévore plusieurs poules. Mais puis il a soif et, pour chercher de l' eau, il tombe dans un puits. Un nuit aussi Ysengrin, à cause de la faim, entre dans l' abbaye et tombe dans l' énième tromperie de Renard et à son scàpito fait sortir de le puits le goupil. Enfin les animaux de la fore^t, désespérés, demandent l' intervention de Noble le lion, majesteux et crédule, qui écout tous les animaux et promettre de punir le goupil. Mais Renard, astucieusement, affirme qu' il veut aller en pèlerinage pour se faire perdonner tous ses péchés. Alors la Lionne, coquette, courtoise et très compréhensif, perdonne le goupil. Les animaux, furieux, sont aussi obbligés à faire le dernier plaisir à Renard : ils lui donnent le grand sac de messire Brun et les chausseures bien solides de Ysengrin. Comme ça tous les animaux donnent le deniére salut à Renard mais ils ne sont pas satisfait.