Le fantome de l'Opéra

Appunto inviato da giosweetly
/5

Il fantasma dell'opera, riassunto capitolo x capitolo in lingua francese, con piccoli appunti su Gaston Leroux. (3 pagine formato doc)

GASTON LEROUX GASTON LEROUX Gaston Leroux travaille d'abord comme avocat et chroniquer d'un journal français : L'Écho de Paris et puis il commence à écrire sur le Matin.
Il se fait connaître comme un homme qui n'a pas peur de se mouiller. Mais soudain il comprend que ce travail là ne le satisfait pas… donc il commence ce que deviendra sa passion : l'écriture, cela vraie. Mais les ans qu'il a passés comme journaliste ne seront pas perdu. En effet, il se sert des connaissances d'avocat, pour écrire des romans de crime. Il deviendra le fondateur du roman à feuilleton. Son premier roman a été « Le mystère de la chambre jaune », où il désigne un personnage très célèbre : Rouletabille, qui étais simplement son portait : un détective et reporter comme lui.
Le suite a aussi eu grand succès : « Le parfum de la chambre jaune ». Il est l'auteur du cycle de «Chéri-Bibi ». Tous ses romans sont angoissant, comme l'aussi célèbre «Le fantôme de l'Opéra » et la « Poupée sanglante ». LE FANTÔME DE L'OPÉRA Chapitre I La danseuse étoile est dans sa loge quand les petites danseuses entrent. La Sorelli doit lire le discours pour la fête d'adieu de les deux démissionnaires : Debienne et Poligny. La Sorelli veut rester seule et donc cherche de comprendre ce qu'elles veulent. Mais elles ont peur du fantôme de l'Opéra. La Sorelli cherche de les calmer, mais Meg confesse que sa mère, l'ouvreuse, a entendu beaucoup de fois sa voix. Ensuite elle le décrit un hombre en habit noir, avec une voix d'homme très chaude, et qui passe d'une pièce à l'autre en silence. Donc le fantôme est un squelette tranquille, qui ne veut pas être dérangé et assiste aux spectacles de la loge numéro 5. À l'improviste le régisseur arrive dans la loge de la Sorelli en annonçant la mort du chef-mechant Buquet, qui est pendu dans le troisième dessous de la scène. Chapitre II Pendant cette solennelle soirée il y a aussi le début d'une jeune artiste, la chanteuse lyrique Christine. Elle est présentée au publique par le comte Philippe de Chagny. Le frère du compte qui a vingt ans moins que lui, et qui a été élevé par sa tante, est tombé amoureux de Christine. Donc Raoul pense que n'y pourrait être moment meilleur que ce de ce soir, pour déclarer son amour. Mais soudain Christine, pâle, tombe dans les bras des camardes et vient transportée dans sa loge. Raoul émotionné entre dans la loge de Christine et lui donne un baiser… mais elle ne le reconnaît pas… Raoul sort de la loge avec le docteur, mai il se cache dans le couloir ; de but en blanc une voix d'homme provenant de la loge de Christine bloque Raoul qui allait entrer. Il réussit à entendre la voix de Christine qui murmure à cet homme là de l'aimer. Puis, quand elle sort, Raoul entre dans la loge, mais il ne voit personne. Pendant la fête d'adieu, une fillette voit le fantôme de l'Opéra, aussi lui est au foyer. Chapitre IV Monsieur Moncharmin a lui aussi une lettre semblable à cela de Richard. Monsieur Ricard trouve cette plaisant